bienfait du rameur

Top 6 : Les bienfaits du rameur

Il n’est pas nécessaire d’être un rameur de compétition pour profiter des bienfaits de l’aviron.

Veuillez lire ça : Les rameurs, aussi nommés ergomètres ou ergs, font travailler jusqu’à 86 % de l’intégralité des muscles du corps humain. Cela accroît la tonification, l’endurance et le renforcement des muscles. Le rameur donne même des bienfaits incroyables pour vos poumons et votre cœur.

Nous allons vous présenter 6 avantages de l’aviron/rameur.

1. C’est un entraînement complet du corps

On croit souvent à tort que l’aviron ne fait travailler que les bras. En réalité, l’aviron est un entraînement complet du corps qui fait appel à 86 % des muscles.

Selon l’American Fitness Professionals Association (AFPA), le mouvement d’aviron comprend 65 à 75 % de travail des jambes et 25 à 35 % de travail du haut du corps.

Les principaux groupes de muscles qu’il cible sont les suivants :

  • Le haut du dos
  • Les pectoraux
  • Les bras
  • Les muscles abdominaux
  • Les muscles obliques

L’aviron indoor (rameur) est populaire en raison du renforcement autour du groupement musculaire des jambes, y compris :

  • Les mollets
  • Les quadriceps
  • Les fessiers

Le groupement des muscles des jambes sont principalement en action durant la partie motrice de la course, ou lors de la poussée sur le cale-pied.

2. Il est bon pour toutes les personnes de tous niveaux d’essayer

Dès lors que vous avez la possibilité d’accéder à un ergomètre, il est conseillé d’ajouter le rameur à votre séance d’entraînement.

Cet exercice a également été jugé sûr pour les personnes atteintes de basse vision et celles qui sont aveugles.

Une étude de 2015 incluant 24 personnes atteintes de basse vision a révélé que le fait de ramer 5 jours par semaine pendant 6 semaines entraînait une réduction significative de la graisse corporelle ainsi que du taux de pourcentage de masse graisseuse totale. De plus, les participants ont augmenté la flexion du tronc ainsi que la force dorsale mais surtout ont réduit leur taux de cholestérol.

3. C’est un sport à faible impact

L’aviron indoor permet de brûler de nombreuses calories sans solliciter davantage vos articulations. Il offre la possibilité de garder le contrôle sur le rythme et le mouvement, et se relève être un parfait exercice pour une bonne récupération active.

Il est parfois recommandé comme option d’exercice pour les personnes présentant des stades précoces d’arthrose.

Une étude menée en 2014 sur 24 personnes pendant 8 semaines a révélé que les couples articulaires, ou rotations, au niveau du coude, de l’épaule, des lombaires et du genou s’améliorent de 30 %.

Ce qui n’est pas le cas de sports comme la course à pied qui demeure être un exercice à fort impact contrairement au rameur.

4. Elle peut être méditative

Il existe un lien entre le corps et l’esprit avec l’aviron/rameur.

Bien que les bienfaits les plus apaisants soient obtenus en ramant à l’extérieur sur l’eau, il est possible de les obtenir à l’intérieur.

Et pour cause, tout ceci est dû au mouvement agréable et fluide que l’on crée sur l’ergomètre,  ainsi que la répétition des gestes et des mouvements qui permettent à l’esprit d’agir automatiquement sans avoir à réfléchir.

Il s’agit des quatre phases de la course d’aviron, qui comprennent :

  • Attraper
  • Conduire
  • Finir
  • Récupération

Le rameur libère également des endorphines, qui sont ces hormones de bien-être qui réduisent le stress.

5. C’est excellent pour le cœur et les poumons

Faisant partie de la catégorie des exercices de cardiotraining, le rameur améliore le système cardiovasculaire, incluant le cœur, le sang et les vaisseaux sanguins.

Ce système est responsable du transport de matières importantes, telles que les nutriments et l’oxygène, dans tout le corps.

Le rameur ou aviron indoor se classe comme un exercice très intensif, le cœur est mis à rude épreuve, de manière positive, afin de transporter plus de sang dans l’intégralité du corps humain. La force du cœur peut s’en voir renforcée.

De ce fait, le rameur peut apporter de nombreux bienfaits aux personnes qui possèdent ou pourraient avoir des maladies, risques cardiaques.

6. C’est une excellente alternative au tapis de course ou au vélo elliptique.

Lorsqu’il s’agit de machines d’exercice dans une salle de sport, vous pouvez d’abord négliger le rameur.

Cependant, cette impression peut rapidement s’estomper une fois que vous le comparez à d’autres appareils d’exercice, tels que le tapis de course et l’appareil elliptique.

À travers l’exemple du tapis de course, ce dernier cible majoritairement le bas du corps, alors que l’aviron indoor octroie une séance d’entraînement complète du corps. Alors que le rameur et le vélo elliptique font tous deux travailler les parties supérieure et inférieure du corps, le rameur fait également travailler les abdominaux à chaque coup.

Il existe également d’autres différences importantes à noter, notamment lorsqu’il s’agit de posséder une machine. Comme le rameur peut être plié, vous pouvez le ranger lorsque vous ne l’utilisez pas. À cet effet, on peut dire que le rameur possède un avantage indéniable pour les personnes disposant de peu d’espace

En outre, si vous vivez dans un appartement ou une copropriété où des personnes se trouvent en dessous de vous, un rameur est beaucoup plus silencieux qu’un tapis de course.

Les appareils d’aviron indoor (rameur) sont souvent moins onéreux que les tapis de course.

FAQ

Combien de calories pouvez-vous brûler en utilisant le rameur ?

D’après une étude de Harvard Health, une personne de 56.6 kg brûle jusqu’à 255 calories en 30 minutes lors d’une séance d’entraînement intensif. Aussi, une personne de 70 kg brûle jusqu’à 316 calories, alors qu’une personne d’environ 84 kg brûle jusqu’à 377 calories.

Si l’on compare une personne de 56.6 kg qui brûle 270 calories en 30 minutes sur un vélo elliptique, tandis qu’une personne de 70 kg brûle 355 calories et une personne de 84 kg en brûle 400.

En combinant la pratique quotidienne du rameur alliée à une alimentation équilibrée et saine, alors c’est un excellent moyen pour entretenir une bonne condition physique, pour la perte de poids (maigrir), tonifier ses muscles, ainsi que pour une remise en forme.

Heureusement, le rameur d’intérieur est tout aussi efficace.

La machine à ramer – aussi appelée ergomètre ou « erg » par les rameurs – vous permet de faire un excellent entraînement complet en salle.

Mais ne pensez pas que le rameur est un appareil facile à utiliser simplement parce que vous pouvez vous asseoir. L’aviron/rameur est l’un des sports les plus intenses qui soient. En effet, le rameur est idéal pour divers objectifs comme le renforcement musculaire, perdre du poids, augmenter sa masse musculaire (se muscler), travailler les muscles de la sangle abdominale pour avoir le ventre plat, sculpter sa silhouette.

Certes, cet appareil de cardio-training est rempli de bienfaits mais pour les débutants, il est préférable de sollicité un coach (si vous le pouvez) afin qu’il vous montre la position de votre buste à adopter. Si ce n’est pas le cas, alors il est conseillé de réaliser des courtes séances d’échauffement de 5 à 10 min avec 1 à 2 répétitions.

L’effort croissant sur le cœur contribue au besoin du corps de faire circuler plus de sang, ce qui conduit également à un cœur plus fort et plus efficace.

Il cible les plus grands muscles nécessaires pour ramer dans un bateau – le haut du dos, les bras et les épaules, les quadriceps (cuisses), les fessiers et les muscles abdominaux (ceinture abdominale) – tout en répétant la même mécanique du mouvement et des gestes nécessaires.

Il s’agit d’un entraînement dynamique et stimulant qui permet de créer une base de force et d’endurance. En somme, le rameur donne pratiquement l’illusion de faire de l’aviron.

Et lorsque le temps ne permet pas de s’entraîner en plein air, le rameur peut devenir un élément essentiel de tout programme d’entraînement. Il fournit une séance d’entraînement qui ressemble le plus à l’aviron. Il permet également aux athlètes de suivre la puissance produite, les distances estimées et la fréquence des coups de rame (nombre de coups de rame par minute – une variable importante dans le sport de l’aviron).

C’est quoi le brûlage de graisse?

Selon Harvard Health, une personne de 56.6 kg brûle jusqu’à 255 calories en 30 minutes de rameur, contre 120 calories en marchant, 180 calories en faisant du ski alpin ou 240 calories en courant à un rythme de 12 minutes par kilomètre.

Mais une bonne séance d’entraînement ne se résume pas aux calories brûlées. Bien que d’autres sports puissent augmenter la dépense calorique, ils n’ont pas la capacité unique de traiter simultanément la force et la puissance tout en étant à faible impact.

Bien qu’elles soient moins pittoresques que de descendre une belle rivière au lever du soleil, 45 minutes sur le rameur vous donneront un coup de pied aux fesses plus fort que 45 minutes sur n’importe quelle autre machine. C’est garanti.

Il peut sembler zen et paisible de loin, mais les exigences physiques de ce sport sont rigoureuses. En fait, la plupart des gens passent beaucoup moins de temps sur cette machine que sur les autres, simplement en raison de la forte demande physique que chaque coup de rame fait peser sur le corps.

Apprenez à connaître la course et l’aviron/rameur

Il est donc préférable de commencer doucement, avec une ou deux séries de 10 minutes axées sur la forme et la technique, avant de vous lancer dans un entraînement plus long et plus difficile.

La plupart des gens pensent que l’aviron/rameur est un entraînement qui concerne principalement les bras, mais ils se trompent complètement.

Pour ramer correctement, vous devez comprendre l’anatomie d’un mouvement.

Les rameurs ont un siège coulissant, tout comme les coquilles de course. Vos pieds sont fixés dans des chaussures qui ne bougent pas, et vos jambes sont à l’origine de la majeure partie de la puissance générée à chaque coup.

Mais les jambes ne travaillent pas seules.

Tout commence à l’avant de la glissière, où :

  • Les genoux sont pliés
  • Le dos est basculé vers l’avant au niveau des hanches
  • Les bras sont tendus vers l’avant et les mains tiennent la poignée du rameur

C’est ce qu’on appelle « la prise ». À partir de cette position, chaque coup passe par un schéma d’ouverture du corps et de compression du corps des grands aux petits muscles, puis des petits aux grands muscles.

Vous pouvez voir une version au ralenti du fonctionnement d’un mouvement ici :

Cela peut devenir presque comme une méditation : jambes, dos, bras… bras, dos, jambes. Il s’agit d’un mouvement physique intense associé au souffle apaisant de la machine pendant que vous vous déplacez.

Si la majorité de votre puissance provient des grands muscles des jambes (quadriceps, gastrocnémiens), l’inclinaison du torse et la traction des bras et des épaules sur la poignée de la rame permettent de générer la force et l’élan nécessaires pour faire avancer un bateau (dans la direction opposée à celle dans laquelle vous êtes assis).

Ici, en l’occurrence le rameur, la machine reste immobile. Mais cette image de ce que ferait un bateau réel permet d’expliquer la raison d’être du modèle de mouvement.

Une fois que les jambes sont droites à la fin de la glissade :

  • Le torse doit être légèrement incliné vers l’arrière
  • Les mains sont proches du sternum
  • Les coudes pliés
  • Les épaules rétractées

Cette position finale est appelée « l’arrivée ». À partir de là, les mains s’éloignent du corps, le tronc s’incline à nouveau vers l’avant et les genoux se plient en un seul mouvement fluide qui vous ramène à la prise.

Cette combinaison de mouvements est le moyen d’y parvenir.

Oui, l’aviron est un excellent moyen de s’entraîner. Mais la forme compte.

En raison de sa nature rigoureuse, une mauvaise forme peut facilement entraîner une blessure si vous ne faites pas attention.

Regardez cette vidéo pour une explication détaillée et visuelle de la forme et de la technique appropriées :

Je vous recommande de vous familiariser avec un rameur à la salle de sport avant de faire une séance d’entraînement complète : Montez sur la machine, attachez vos pieds dans le repose-pieds, entraînez-vous à faire quelques mouvements et observez l’évolution des chiffres.

Essayez ensuite de vous joindre à un cours collectif d’aviron, où les instructeurs peuvent vous aider à comprendre l’anatomie et la mécanique d’un coup de rame tout en vous guidant dans un entraînement fantastique.

Préparez-vous à transpirer et à sentir la brûlure dans chaque muscle si vous voulez vous muscler.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.